Mes 10 activités préférées dans la Vallée de l’Okanagan

10-activités-Okanagan

Cela fait environ un an que je suis revenue au Canada et plus exactement dans la Vallée de l’Okanagan en Colombie-Britannique. Pendant cette année, j’ai eu l’occasion de faire un certain nombre d’activités dans les environs et ce en toutes saisons. De quoi avoir un aperçu de la variété de l’offre en fonction du moment de l’année.

J’ai essayé de recenser ici mes activités préférées qui sont pour le plus souvent très peu coûteuses.

Le « Wine touring »

oliver-wine-capital

Au Canada, s’il y a bien une chose que l’on ne pense pas trouver, ce sont des vignobles ! Pourtant c’est une erreur car on peut en trouver dans plusieurs région dont la Colombie-Britannique. La Vallée de l’Okanagan et son climat tempéré permettent la culture de la vigne et on trouve ici de très bons vins.

Pour moi, les vins blancs restent les meilleurs et pourraient s’apparenter à ce qui peut se trouver en Alsace. D’ailleurs, il y a même une route des vins qui s’étend du Nord au Sud ou du Sud au Nord et aussi une maison des vins. Presque tous les domaines viticoles offrent des degustations, parfois des visites et aussi un restaurant ou bistrot où manger un bout.

Avec 174 domaines viticoles au total, le plus difficile c’est de savoir lesquelles visiter.

Combien ça coûte ?

Très souvent la dégustation est gratuite mais il arrive que certains caveaux demandent une participation d’environ $5 par personne (annulée si on effectue un achat).

Le kayak

kayak-kentucky-alleyne

S’il y a bien une passion que je me suis découverte depuis que je vis ici, c’est le kayak. Vu le nombre de lacs à porter de rame, il y a de quoi se faire plaisir.

Le très grand lac Okanagan est le lac principal mais il est entouré de très nombreux lacs parsemés tout autour. Ce sont vers ceux-là que je me suis rapidement tournée pour leur tranquillité loin des bateaux à moteur et de l’agitation du lac principal.

Les lacs que je préfère sont les lacs « Garnet » (tout près de chez moi), « Kentucky » et « Alleyne » pour leurs couleurs hors du commun !

Combien ça coûte ?

Rien ! Sauf si on doit louer un kayak.

Les raquettes

snowshoe-apex

Quand il fait trop froid pour faire du kayak, je suis impatiente que la neige arrive pour m’adonner à une autre activité que j’adore, la promenade en raquettes. Plutôt que d’en louer à chaque fois, j’ai rapidement investi dans une paire de raquettes à moi ($89 chez Costco). Depuis ça, je ne perds pas une occasion de les entraîner sur les sentiers de la région.

Combien ça coûte ?

Rien ! A condition d’avoir ses raquettes. Sinon, en louer coûte généralement entre $5 et $10.

Le ski

night-skiing-silverstar

De Vernon à Osoyoos, la vallée de l’Okanagan compte pas moins de 4 stations qui proposent, en plus du ski, quantité d’activités pour tous les âges, tous les budgets et toutes les envies. J’ai eu l’occasion d’aller skier dans 3 d’entres elles et je les ai toutes aimées pour différentes raisons. Big White est LA grosse station de la vallée, plus branchée, plus grande, elle propose un large éventail d’activités. A Vernon, Silverstar est quant à elle plus familiale et enfin, Apex est plus petite donc moins fréquentée. Toutes proposent du ski de nuit avec seulement quelques pistes éclairées mais un prix très attractif.

big-white-kelowna

Combien ça coûte ?

Les forfaits de ski sont plutôt onéreux (entre $78 et $100 à la journée) alors que les forfaits pour le ski de nuit sont très abordables (souvent autour de $15 pour plusieurs heures), une experience vraiment sympa à tenter !

Les match de Hockey

hockey-vees-penticton

Tout le monde le sait, les canadiens et le hockey sur glace, c’est une grande histoire d’amour. En hiver, il y a des matchs plusieurs fois par semaine et c’est toujours sympa de passer une soirée dans l’ambiance d’un match à descendre de la bière bien fraiche.

Combien ça coûte ?

A Penticton, le mercredi et le vendredi soir, les matchs sont à $5, plutôt imbattable !

La randonnée

La vallée de l’Okanagan est un vrai paradis pour les randonneurs ! Elle recèle de chemins de randonnée (dont vous pouvez voir un aperçu sur le site internet Hiking Addiction) et on y trouve même un tronçon du sentier transcanadien.

De nombreux parcs provinciaux offrent aussi des sentiers de promenade comme Skaha Bluffs Provincial Park pour ne citer que celui-ci.

Combien ça coûte ?

T’as une paire de baskets ou de chaussures de randonnée ? Alors c’est gratuit, enjoy !

Le camping

 

A post shared by Céline (@nipresniloin) on

 

Qui n’aime pas partir le temps d’un week end et planter sa tente pour communier avec la nature ? C’est en tout cas une activité très courante ici au Canada. Bon il faut avouer que le camping est comme une religion au Canada mais bien souvent, il se pratique avec le confort d’un camping car ou d’une caravane. Pour ma part, la tente est ce que je préfère et surtout, ce que j’ai les moyens de m’offrir.

C’est toujours l’occasion de faire un beau feu de joie, de griller des saucisses et quelques marshmallows le tout accompagné d’une bonne bière.

Combien ça coûte ?

Tout dépend de l’endroit où vous allez. Souvent, les campings basiques sont gratuits (aucune commodité : pas de douche, pas de poubelle et des toilettes sèches) sinon cela dépend du camping, de ses équipements et de sa notoriété (comptez entre $10 et $30 par emplacement dans la plupart des cas).

Le VTT

 

okanagan-lake-naramata-kvr

Tout comme pour la randonnée, les possibilités sont nombreuses. Mon sentier préféré est sans aucun doute le fameux Kettle Valley Railway Trail (KVR Trail pour les intimes). Cette ancienne voie de chemin de fer de plusieurs centaines de kilomètres a été transformée en sentier dans les années 90. Le chemin traverse des vergers, des vignobles (où il fait bon s’arrêter pour une petite dégustation) et comporte quelques points d’intérêt comme d’impressionnants ponts en bois ou même un tunnel creusé dans la roche. En plus, il offre une pente très faible et des points de vue vraiment remarquables sur le lac Okanagan et la vallée.

Combien ça coûte ?

Le sentier est libre et gratuit d’accès dans son intégralité. Il existe des parkings en plusieurs endroits le long du sentier et même des stations où l’on peut gonfler ses pneus et utiliser des outils à disposition gratuitement.

La plage

penticton-skaha-beach

En été, tout le monde aime profiter des plages qui bordent les lacs de la vallée. Parmi les plus fréquentées, celles de Penticton offrent du WIFI gratuit, du joli sable, des jeux pour les enfants, des espaces de verdure parfaits pour un picnic, des petits restaurants sympa et même des glaciers pour se rafraichir quand on surchauffe sur le sable chaud.

Combien ça coûte ?

C’est gratuit ! (Il manquerait plus que ça…)

Le farmers market

Résultats de recherche d'images pour « penticton farmer market »

©https://pentictonworks.ca

Un incontournable de l’été est sans aucun doute le marché de Penticton. Il a lieu tous les samedi matins d’Avril à Octobre et on y trouve aussi bien des produits fermiers locaux que des artisans de toutes sortes. C’est un vrai plaisir de s’y balader, faire ses petits achats et profiter de la musique des artistes de passage tout en grignotant sur le pouce un plat acheté dans un food truck.

Combien ça coûte ?

L’accès au marché est entièrement gratuit.

Alors, vous voyez bien que les activités ne manquent pas ! Vous venez quand ?…

vernon-kalamalka-beach-winter

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

  1. Avec tous les articles que vous sur le Canada, j’ai l’impression que c’est le paradis de la rando !
    C’est vraiment une destination que je vais ajouter à ma longue liste des pays à découvrir 🙂
    Tim voyageur Articles récents…La Sierra de las Quijadas, une belle découverteMy Profile

    • Oui Tim ! Il faut venir, pour la randonnée et tant d’autres choses !…
      Et aussi, n’hésites pas à penser à d’autres provinces que le Québec car bien que ce soit une province magnifique, le Canada c’est bien plus que ça. Bons voyages

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

CommentLuv badge