Survoler le Grand Canyon en hélicoptère

Le Grand Canyon est un incontournable lors d’un voyage dans l’ouest américain. Monumental, époustouflant, vertigineux (on arrête là avec les superlatifs), cette merveille de la nature fût un des temps forts de notre road trip aux USA.

DSC_6470

grand-canyon

Organisation et détails pratiques

maverick-helicopter-grand-canyon

Nous avons choisi de décoller depuis l’héliport de « Grand Canyon South Rim » car nous étions déjà sur place et que nous ne voulions pas gaspiller trop de temps dans l’hélico rien que pour nous rendre au Grand Canyon.

Il est aussi possible de partir de Las Vegas par exemple où vous aurez moult choix de tours (de nuit, au coucher du soleil, avec des attractions en plus…).

Nous avions longtemps hésité sur le choix de la compagnie, sur le type de vol (hélicoptère/avion, grande/petite capacité) et sur la durée. Notre choix s’est porté sur la compagnie Maverick et nous avons été très satisfaits. Quant au reste, nous avons choisi le vol le plus « haut de gamme » avec un hélicoptère (plus maniable que l’avion, il permet de s’approcher plus près du relief) de petite capacité pour une durée de 50 minutes. On s’est dit que vu le prix que ça allait nous coûter, autant faire les choses à fond !

Si ça vous intéresse, voici le lien vers le tour que nous avons effectué : ici. Quelle que soit la compagnie choisie, on vous conseille de réserver avant.

avec-le-pilote-maverick

Sur place, après la pesée et le paiement, on est pris en charge par le pilote qui nous mène jusqu’à son appareil et nous donne quelques consignes. On nous répartit dans l’hélicoptère en fonction de notre poids et on teste les casques qui nous permettent de communiquer entre nous. Le pilote est très sympa, il fait des petites blagues et nous apprend que l’appareil dans lequel nous allons décoller est français et en plus il vient d’Eurocopter, près de Marseille !

« Ah ben je me disais aussi qu’il était magnifique cet hélicoptère, il pouvait être que français !… » #humourchauvin

Le vol

On va pas s’étendre sur ce sujet parce que tout simplement, c’est indescriptible de beauté !

pilote-grand-canyon

La seule chose que je peux vous raconter c’est que le début du vol se fait au dessus d’une zone de forêt complètement plate.

Un peu plus loin, vous distinguez cette immense faille.

Vous volez à faible altitude, la pression et l’excitation montent quand tout à coup… vous y êtes !

Sous vos pieds, plus d’un kilomètre de vide. Ça vous file un frisson incommensurable et même quelques larmes d’émotion pour les plus sensibles (genre moi par exemple…).

survol-helicoptere-grand-canyon

grand-canyon

riviere-colorado

Pendant le vol, on reste bouche bée face à ce spectacle de la nature, on se sent si petit que ca impose le respect.

Les parois orientées au nord sont encore parsemées de plaques de neige en ce mois de février, on comprend mieux pourquoi la « north rim » est interdite à la circulation en hiver, t’as pas trop envie de glisser sur une plaque de verglas et de finir tout en bas

grand-canyon

Bilan de ce vol au dessus du Grand Canyon

Comme on s’en doutait, voir le Grand Canyon depuis le bord et le voir depuis les airs n’a RIEN de comparable. Depuis le sol, on trouve cela épatant mais on ne se rend bien compte de la taille démentielle de ce chef d’oeuvre de la nature que lorsque l’on prend de la hauteur.

Quelqu’un de pas bête a dit un jour qu’on n’a qu’une vie et c’est ce qu’on a gardé en tête en s’offrant ce luxe…

Rappelez-vous que dans quelques années, vous n’aurez que faire de ce que vous avait coûté ce genre de folie mais vous vous souviendrez toute notre vie du souvenir gravé en vous.

Et on se rappellera de celui-là à coup sûr pour le restant de nos jours !

grand-canyon-view

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

CommentLuv badge