On a testé : une croisière Costa en Méditerranée

croisiere-costa-fortuna

Il y a quelques jours, nous vous annoncions notre départ précipité en vacances dans cet article. Nous avions décidé de tester un mode de voyage inédit pour nous, la croisière. A l’opposé de notre façon de voyager habituelle, nous avions notre propre idée sur la question et elle n’était pas forcément toute rose il faut bien le dire !

Nous voici donc de retour et nous avons dressé un bilan de cette expérience.

Les escales à terre

croisiere-costa-fortuna

En principe, les escales à terre ne durent qu’une journée (de 9h à 19h) et c’est un peu frustrant de visiter une ville en si peu de temps. Ça permet tout juste de s’y balader pour s’imprégner un peu de la ville et de voir quelques monuments mais certainement pas de l’explorer. Quand on est habitué à être le seul « maître de son temps », ça fait un peu drôle mais on s’y fait, on s’organise. Malgré tout, c’est agréable de passer une journée à flâner dans ces belles villes européennes.

costa-fortuna-coucher-soleilOn a la possibilité de sortir et de se débrouiller seul ou bien de réserver des excursions proposées par le croisiériste. Il va sans dire que nous avons choisi la première option ! On ne bascule pas totalement du côté obscur de la force si facilement… Dehors, il y a toujours moyen de se dépatouiller : la marche, les bus, les trains, les taxis, les navettes… A Savone et Barcelone, le bateau accoste assez près de la ville mais à Rome, le port où nous avons jeté l’ancre se trouvait à Civitavecchia à 80km de là.

Le bateau Costa et la vie à bord

pont-costa-fortuna

Le Costa Fortuna, c’est un bateau immense, un vrai labyrinthe composé de 17 ponts, d’une bonne douzaine d’ascenseurs et capable d’embarquer 3400 passagers. En 5 jours, on a réussi à visiter une bonne partie du navire mais on était encore perdu en ce qui concerne les chemins pour se rendre au bon endroit… Le truc, c’est que même quand tu penses avoir pigé et retenu le chemin, tu te plantes quand même !

pont-costa-fortuna

A part ça, il y a vraiment de quoi s’occuper à bord et ce quels que soient nos goûts. Des spectacles sont organisés tous les soirs dans un grand théâtre et sont plutôt de bonne qualité (nous sommes allés en voir un pour nous faire un avis). Il y a toutes sortes d’activités proposées par l’équipe d’animation mais on a pas essayé parce que ça nous rebute quand même pas mal… Chaque soir, on trouve un journal de bord dans notre chambre qui recense toutes les activités proposées pour le lendemain ainsi que toutes sortes d’informations relatives à la vie sur le bateau. Il y a une très bonne organisation à tous les niveaux.

La restauration

Dans l’ensemble, nous avons été très agréablement surpris par le service de restauration et la qualité de la nourriture servie. Il y a 2 restaurants « classiques » et 1 restaurant sous forme de buffet à volonté. Dans les premiers, le service est impeccable, les tables dignes de grands restaurants et la carte offre un vaste choix de plats. On a été impressionnés par la qualité des repas qui y sont proposés. Au self-service, il y en a pour tous les goûts et à profusion : difficile de se raisonner ! Les petit-déjeuners peuvent être pris au restaurant ou au buffet (aux 2 endroits à la suite si vous êtes un ogre).

repas-costa-fortuna

Ce qui est bien, c’est que les tables des restaurants sont grandes et permettent de discuter avec nos voisins. Cela crée rapidement des liens et favorise les rencontres. De cette façon, nous avons pu sympathiser avec pas mal de monde.

La chambre

chambre-costa-fortuna

chambre-costa-fortuna

Nous avons eu beaucoup de chance avec la chambre puisque nous avons été surclassés. Nous avions payé pour une chambre sans fenêtre pour obtenir le meilleur tarif et avons obtenu une belle chambre avec balcon (normalement facturée le double).

Franchement, c’est comme une chambre d’hôtel, voire mieux. C’est spacieux, bien agencé et tout est fourni (linge de lit, serviettes et produit de toilette). En plus le rangement et le ménage sont faits 2 à 3 fois par jour.

Notre grand plaisir était de tirer le rideau dès le réveil pour profiter de la vue mer depuis notre lit. Un vrai luxe !

a-bord-du-costa-fortuna

Les dépenses

Ayant réservé à la dernière minute, nous avons bénéficié d’une remise de 87% et avons payé seulement 153€/personne pour une croisière de 5 nuits. Quand on y pense, c’est vraiment un prix dérisoire puisqu’il comprend le transport, le logement et tous les repas (+ des activités à bord). Alors il n’y a pas de secret, comme on pouvait s’y attendre, tout est fait pour vous faire dépenser davantage. Photos et vidéos payantes à tour de bras, Casino, Wi-fi payant (à 15 euros l’heure), boissons, excursions, boutiques de toutes sortes, spa,…

photo-croisiere

Souriez pour la photo à 15 euros !

Avec nos budgets serrés, on a du être très vigilants et surveiller nos dépenses de près. Il y a des choses qui ne nous attirent naturellement pas comme le Casino, les photos avec fond vert kitsch, ou les excursions puisque nous nous débrouillons nous-même lors des escales. Mais pour d’autres, on a du faire attention, comme pour les boissons. Ça va très vite avec des bouteilles d’eau à 3,40€ ou des cocktails à 8/9€ ! Au restaurant par exemple, on ne peut pas avoir d’eau du robinet, c’est bouteille payante ou rien. Leur système bien rodé incite aussi à la dépense puisque aucun moyen de paiement n’est accepté à bord à part la carte Costa qui est rattachée à notre chambre. Elle doit être créditée en espèce (minimum 150€ !) ou reliée à une carte bancaire.

Bilan global de la croisière

Pour conclure sur cette expérience, nous pouvons dire qu’elle a été très positive. Outre le fait que nous avons payé un prix très bas pour cette croisière, nous avons été surclassés, eu un temps superbe, vu des rorquals, fait de belles rencontres et visité de jolies villes. On avoue ne pas s’être vraiment senti à notre place parfois, notamment lors de la soirée de gala du commandant à laquelle nous avons dû assister avec nos tenues de tous les jours au milieu des robes de soirée mais très peu de choses nous ont été imposées et le personnel a toujours fait en sorte que tout se passe pour le mieux. Enfin, la moyenne d’âge était bien plus faible que l’on ne pensait.

Il est toujours agréable de se laisser un peu porter, chouchouter et de ne pas refaire son sac à dos tous les soirs pour changer de logement. La lenteur du voyage nous a rendu la vie douce et légère. Nous ne changerons pas notre mode de voyage pour autant mais nous avons su tirer le meilleur de cette belle croisière en Méditerranée.

petit-dejeuner-costa-fortuna

Prendre son petit-déjeuner bercé par les flots, quel bonheur !

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires

  1. Nous prévoyons de faire croisière egalement et je voudrais savoir si c’est possible d’acheter soi même sa bouteille d’eau, vu le prix demander sur le bateau.

    • Bonjour Sabrina, tu peux acheter des bouteilles d’eau lors des escales mais il est gênant de la sortir à table au restaurant… Notre solution était de boire avant et/ou après. Sinon, au buffet à volonté, il y avait des fontaines à eau mais les repas étaient quand même moins bien qu’au restaurant.

  2. bonjour. faut aussi regarder le rapport qualité prix… je respecte tout à fait que ce type de voyage ne vous convienne pas, mais de la a regarder à une bouteille d’eau alors que vous payez 153 € pour 5 nuits en cabine balcon et pension complète, ca me laisse perplexe. alors oui faut payer pas mal de choses en plus. mais on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. et partir gratuitement, ca vous irait ???

    un bateau comme ca coute 500 millions d’euros. fut l’amortir. et payer le personnel, les escales aux ports, le carburant…

    alors à 153 €, je peux vous dire que c’est cadeau. et même en payant de l’eau en bouteille pour ne pas se déshydrater, ca reste pas cher.

    et franchement, continuez avec votre sac à dos. ca vous correspond bien mieux.

    cordialement.

    • Il est très intéressant pour ceux qui voudraient faire ce voyage au prix normal qu’il faut rajouter un budget eau assez conséquent et je pense surtout à ceux qui ont cassé leur tirelire pour s’offrir se genre de voyage et qui vont souffrir de deshydratation.
      Merci donc pour ce détail.

  3. On ne peut pas juger de la pertinence d’un mode de voyage juste en fonction de son coût. Car il suffirait d’une bonne réduction pour aimer n’importe quoi. Certaines choses ont une vraie valeur quand on les mérite. On ne peut pas oublier que derrière les croisières il y a des salariés des Philippines ou du Pakistan qui n’ont aucun statut. Votre petit confort sur votre bateau est assuré par des quasi esclaves, doit-on alors être favorable à l’esclavage ? Et puis cette manière de consommer des capitales, de zapper, est aux antipodes de votre blog. Une ville ça ne se fait pas avec un chronomètre, que reste-t-il d’un tel voyage ? La sensation d’avoir bien mangé ? Peut-être que votre honte était telle que vous avez jugé bon de donner un satisfécit à cet expérience…

  4. Très sympa cette min escapade et surtout à ce prix là..
    Par contre effectivement les escales sont « courtes » mais la croisière donne surtout un avant goût pour un prochain voyage à terre non ?

    Alice

    • Tout à fait ! Cela donne un bel avant gout et permet de « prendre la temperature » de quelques endroits et faire son choix pour un prochain voyage plus approfondi

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

CommentLuv badge