Aller voir la mer Baltique à Gdansk en Pologne

port-gdansk

Ville portuaire du nord de la Pologne, Gdansk fait partie de la « Tricité » formée avec les villes de Sopot et Gdynia. Ancien lieu de commerce et d’échange, elle a été en grande partie détruite durant la seconde guerre mondiale et a vu naitre le mouvement Solidarnosc mené par Lech Walesa. Reconstruite avec brio, elle est considérée comme la capitale mondiale de l’ambre.

C’est une destination parfaite pour un quelques jours lors de votre séjour en Pologne et puis c’est l’occasion de faire connaissance avec la Mer Baltique !

carte-pologne

Premier aperçu de Gdansk

Gdansk

Gdansk

maisons-gdansk

La vieille ville est assez petite et se parcourt facilement en peu de temps (sauf si comme nous, vous mitraillez la moindre maison bourgeoise). La place de la cathédrale est magnifique et même si à notre arrivée il fait un temps assez mauvais, nous reviendrons plus tard avec un temps plus clément.

Sur le port, il se met à neiger légèrement…

port-gdansk

Les bâtiments autour de l’immense grue médiévale sont en grande partie composés de brique, très présente en Pologne mais certains d’entre eux ont été réhabilités récemment. Ils arborent une architecture mélangeant la modernité du verre et la brique traditionnelle, c’est vraiment un beau contraste.

La météo est un excellent prétexte pour se réfugier dans un café et boire un bon chocolat chaud en attendant la tombée de la nuit et l’allumage des lumières de la ville.

place-cathedrale-gdansk

cathedrale-gdansk

maisons-gdansk

Le port, Sopot et la Mer Baltique

Sur les quais du port, l’emblème de la ville est incontestablement la vieille grue médiévale en bois. Détruite et reconstruite à plusieurs reprises, elle se dresse fièrement du haut de ses 30 mètres. Elle servait principalement à charger/décharger les marchandises sur les bateaux. Aujourd’hui, elle fait partie du musée maritime qui se trouve juste à côté.

vieille-ville

grue-medievale

Quand la faim se fait sentir, on se met à la recherche d’un « bar à lait ». Ces cantines, vestiges de la période communiste, sont l’endroit idéal pour se restaurer quand on a un budget riquiqui. On y sert des classiques de la gastronomie polonaise pour un prix très bas, c’est simple mais très bon ! On en profite pour manger un bon barszcz polonais (prononcez « bartch », c’est une soupe de betteraves) accompagné de délicieux pierogis (je suis une grosse accro à ces raviolis farcis polonais).

bar-a-lait-pologne

Arrivé à Sopot, on se dirige vers la mer. On emprunte la grande rue piétonne de la ville en passant devant « la maison tordue ». Cette station balnéaire du nord telle qu’on l’imagine est aussi un lieu prisé pour les cures. Un grand ponton (le plus grand d’Europe) avance sur la mer et offre une belle vue sur le golfe de Gdansk.

sopot

ponton-sopot

ponton-sopot

plage-sopot

On finit notre virée à Sopot dans un bar recommandé par une amie qui vit en Pologne, le Spatif. Ce bar est un OVNI dans son genre avec une décoration complètement décalée qu’on a adorée ! Il se situe au premier étage, au dessus d’un restaurant non loin de la maison tordue.

spatif-sopot

maison-tordue-nuit-sopot

  • Informations pratiques
– Les villes de Gdansk et Sopot sont facilement accessibles notamment en train pour un prix peu élevé. Les trois villes sont aussi très bien desservies entre elles.

– Il y a plein d’auberges de jeunesse à Gdansk, la nôtre était tout près du vieux centre, il s’agissait du BI-PI Hostel (±10€)

– Un repas dans un bar à lait polonais coûte environ 2 à 3€ par personne

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

CommentLuv badge