Road trip Canada : le Québec

carte parcours quebec

Notre parcours au Québec, le van se situe aux endroits où on s’est arrêté pour dormir

 Lundi 14 Juillet 8h00…

Il fait beau sur Montréal, on prend un bon petit déjeuner à l’appartement des amis, on remballe les affaires, on charge le van et on se dirige vers Canadian Tire pour faire changer le moteur du lève vitre.

matin montreal

Quelques courses de dernière minute, un moment plutôt crispant chez Canadian Tire et quelques heures plus tard, on prend enfin la route direction Mont-Laurier !

Match de baseball improvisé pour Fabrice

Là-bas, on passe quelques jours vraiment sympa entre amis et on continue de préparer le van : couture pour les rideaux, aspirateur, nettoyage, bricolage et rangement. On fait encore un petit tour au garage pour un problème de pneu (ça commence à devenir un peu lourd là…) et on espère que cette fois on en a fini avec les frais sur le van !

Le mardi soir, on part tous ensemble au terrain de Baseball car Fabrice a été « recruté » pour remplacer quelqu’un. On passe tous une super soirée, à jouer pour certains et à supporter/boire des bières pour d’autres.

072715_2045_TestRoadtri7.jpg

072715_2045_TestRoadtri12.jpg

Jeudi, on est prêts à partir alors on dit au revoir aux amis, on monte dans le van et on envoie les gaz ! Enfin, on essaie plutôt parce qu’on avait branché la glacière électrique un moment avant et qu’au moment de partir, la batterie nous fait un joli pied de nez ! Ok, c’était un faux départ… A l’aide d’une paire de câbles gentiment prêtée, on arrive à démarrer le char et on est enfin prêt à démarrer, prochain arrêt : Val d’Or.

La route se passe sans encombre et avec nos nouveaux pneus à l’avant, c’est quand même beaucoup mieux ! On traverse la réserve faunique de la Vérendrye et heureusement qu’on avait suivi le bon conseil de faire de l’essence avant parce que c’est vraiment vaste et qu’il n’y a aucune station. 4h plus tard, nous voilà à Val d’Or, on rejoint notre amie Sarah dans un café super sympa, on fait un tour rapide dans la rue principale de la ville et on file chez elle à quelques kilomètres de là. Jusque-là, on n’avait pas vraiment croisé d’amérindiens, ni vu de réserve de la « première nation » mais en approchant de Val d’Or, on rencontre pas mal d’autochtones.

On restera chez eux 2 nuits et on passera vraiment de bons moments comme la balade en canot sur le lac devant chez eux, les repas, la soirée autour du feu à manger des saucisses et des « sandwiches » au chamalow, les visites matinales de l’ami écureuil, etc…

La galère continue

Seule ombre au tableau, la série noire a continué avec le van quand on est sorti du van le matin de notre première nuit dedans et qu’on a réalisé une fois la porte claquée que ladite porte se fermait toute seule et que pas une, ni 2 mais nos 3 clés étaient dedans !!!… La loose…….
On essaie de trouver une solution, de forcer les vitres mais rien n’y fait, il faut se rendre à l’évidence que nous avons 2 choix : découper la petite moustiquaire à l’arrière et tenter d’ouvrir le véhicule ou appeler l’assistance CAA (il s’agit d’une sorte d’assurance que l’on peut contracter en plus de son assurance voiture et qui propose une assistance dans différentes situations comme une panne d’essence, une panne moteur ou encore des clés oubliées à l’intérieur !). On n’est pas enchantés de faire appel à eux seulement 2 jours après avoir adhéré mais on se félicite quand même d’avoir souscrit à ce service. 45 minutes plus tard, le problème est réglé !!

Une rencontre touchante

Samedi 19 Juillet, on est prêts à prendre la route. On dit au revoir aux amis et on saute dans le van direction l’Ontario !
A ce moment-là, on est partagés entre excitation et questionnement. C’est une drôle de sensation qui nous envahit. On a hâte de vivre le road trip à fond parce qu’on en parle depuis longtemps et en même temps des tas de questions se bousculent dans notre tête : où va-t’on aller exactement ? Trouvera-t’on facilement des endroits où squatter sans trop de problème ? Qu’est-ce qui nous attend ?… En fait, ce qui nous angoisse est aussi ce qui nous fait vibrer et c’est assez déroutant.

Finalement, on a tout juste le temps de penser à tout ça qu’on arrive devant une maison qu’on avait repérée au milieu des champs de colza. On sort pour prendre une photo et là, on voit deux personnes sur le perron de la porte nous faire de grands signes nous incitant à venir les voir. Ni une ni deux, on fait marche arrière et on s’invite chez eux. Ce fut vraiment une jolie rencontre, on a discuté un long moment avec eux et ils étaient tout fiers de nous montrer leur maison (construite de leurs mains), leur collection d’objets réalisés en allumettes (bon ok ça fait vraiment « dîner de con » mais c’était touchant) et toutes sortes de choses.
Eh ben, si tous les canadiens sont comme ça, ça promet !!

072715_2045_TestRoadtri26.jpg

Après les avoir quitté, on prend la route et pour de vrai cette fois ! On s’arrêtera un peu après Rouyn-Noranda sur une aire de pique-nique pour une pause repas. C’est aussi à ce moment-là qu’on réalise qu’on vient de dépasser les 1000 km à bord de « la Bouette » (oui c’est le nom de notre van…) !!


Dans l’après-midi, nous passerons la frontière entre le Québec et l’Ontario !!

072715_2045_TestRoadtri36.jpg

Pour passer à la traversée de l’Ontario, cliquez ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

CommentLuv badge